A riqueza cultural e arquitetônica do Centro Histórico de Havana mereceu a condição de Patrimônio Cultural da Humanidade. Prestes a completar cinco séculos de sua fundação, propomos a você descobrir alguns de seus lugares mais emblemáticos, como praças, fortalezas e locais que são parte inseparável do espírito da capital de Cuba.

  • Jour 1
  • Jour 2
La Havane Une promenade en voiture ancienne

LA VILLE, SES HABITANTS ET SON HISTOIRE

Une promenade en voiture ancienne

Les mythiques voitures américaines de La Havane sont un attrait pour ceux qui visitent la ville. Conservées depuis des années avec amour et grand soin par leurs propriétaires, elles revêtent aujourd’hui leurs plus beaux atouts pour offrir une expérience unique de la ville. En partant du Parc Central, vous pourrez découvrir les quartiers de Centre Havane et du Vedado, importants centres de la vie citadine et exemples de la riche variété de styles architecturaux de la ville. Plus à l’Ouest se trouve le quartier résidentiel et plus contemporain de Miramar, avec ses magnifiques maisons, ses plages, ses centres commerciaux, ses restaurants et ses bars. Sur le retour vers la Vieille Havane, vous pourrez profiter de la fraîche brise marine du « malecón », qui offre un véritable spectacle lors du coucher de soleil.

La Havane Des cocktails qui sont amour : Adán y Eva

LA HAVANE MÉMORABLE

Des cocktails qui sont amour : Adán y Eva

Un cocktail qui célèbre la passion, la romance, le péché… « Adán y Eva », créé par le célèbre bartender Sergio Serrano, seul cubain Champion du monde de cocktails, est un hommage à toutes ces sensations et à l’atmosphère unique de l’hôtel Tryp Habana Libre. C’est pourquoi son cocktail a donné son nom à un espace culturel du bar Siboney de cet hôtel, lieu de rencontre pour l’art, la culture et la mouvance bohème d’une ville qui vibre au rythme des Caraïbes. Idéal pour partager de bons moments entre amis ou en couple pour une occasion spéciale.

La Habana Vieja

L’espace qui caractérise les origines de la ville est un environnement singulier qui a conservé l’architecture et l’urbanisme coloniaux. Situé à proximité d’une magnifique baie, il se distingue par ses places accueillantes, ses promenades en bord de mer, ses restaurants de spécialités typiques créoles, ses bars et ses cafés populaires où règne la musique traditionnelle cubaine, ainsi que ses musées, ses galeries d’art et ses boutiques d’artisanat local.

La Catedral

La cathédrale de La Havane est l’une des références les plus importantes de l’architecture coloniale aux Caraïbes et en Amérique latine. Son style unique, mélange d’héritages européens et d’influences créoles, en font un bâtiment d’une grande valeur patrimoniale où se sont rendues d’importantes personnalités de l’église catholique.

Castillo de la Real Fuerza

La première des constructions défensives de la ville est toujours en parfait état de conservation. Elle se distingue par sa fosse singulière, son importante collection d’objets de valeur historique et une vue très particulière sur l’entrée de la baie havanaise.

Bodeguita del Medio

L’un des endroits iconiques de la Vieille Havane est assurément ce petit restaurant, où sont nés les célèbres mojitos cubains, qui est l’un des passages obligés pour déguster les plus délicieuses saveurs de la cuisine créole. Des milliers de visiteurs ont laissé leur signature sur les murs et ont profité de l’atmosphère joyeuse qui y règne en permanence.

Floridita

Ce chaleureux bar de la Vieille Havane a été immortalisé par l’écrivain américain Ernest Hemingway, qui s’y rendait régulièrement pour y boire l’un des cocktails les plus exquis et rafraîchissants qui y soient préparés : le daïquiri. Depuis lors, le Floridita est connu comme le Berceau du Daïquiri.

Museo del Ron

Ce musée singulier situé à proximité de la baie havanaise vous permettra de mieux connaître le long processus historique et culturel qui a conduit à l’élaboration des plus célèbres rhums de Cuba. Du travail et de l’ingéniosité des esclaves pour produire le sucre de canne au XIXe siècle, jusqu’aux procédés les plus contemporains de mélanges et de vieillissement, vous découvrirez un cheminement gorgé de saveurs et d’arômes authentiquement cubains.

Puerto de La Habana

Le port de la ville est l’un des paysages les plus chargés d’histoires. Riche empire commercial à l’époque coloniale, cible de corsaires et de pirates, envahi par les troupes anglaises, ses eaux conservent des légendes que les havanais et les visiteurs tentent de découvrir sur ses murs et ses jetées.

Almacenes San José

Sur l’une des jetées de la baie est proposée une large et riche offre d’artisanat local élaboré à partir de bois, de tissus et de produits traditionnels, ainsi que des tableaux, des sculptures et des gravures.

Estación Central de Ferrocarriles

La gare centrale de La Havane est une véritable icône de l’architecture de la ville. Située en marge de la ville coloniale, il s’agit d’un espace idéal pour découvrir les environs des quartiers du port.

Callejón de los Peluqueros

Né d’un projet communautaire, le « Ruejón de los Peluqueros » est un bazar original constitué de commerces locaux, de restaurants et de bars avec une atmosphère unique. Situé en marge de La Vieille Havane, c’est un endroit parfait pour découvrir la tranquillité du célèbre « Barrio del Ángel » (quartier de l’ange).

El Malecón

Le long mur qui s’étend sur près de sept kilomètres de côte est, sans nul doute, l’un des espaces les plus emblématiques de La Havane. Cette promenade maritime offre une vue impressionnante sur la ville et la mer, de l’entrée de la baie jusqu’au fleuve Almendares. Pendant la journée ou la nuit, c’est un espace de rencontre obligé, ainsi que de sortie traditionnelle pendant le Carnaval.

Talleres y galerías de arte

La Vielle Havane regorge de galeries et d’ateliers d’artistes célèbres et de jeunes prodiges de l’art cubain. Des espaces tels que l’atelier expérimental de La Gráfica, l’atelier de sérigraphie « Servando Cabrera », le Centre d’art contemporain « Wifredo Lam », le Centre de développement des arts visuels ou la Galerie « Carmen Montilla » offrent un riche paysage des arts visuels à Cuba.

Fábrica de Arte Cubano

Ce projet culturel est devenu l’un des espaces les plus importants de la scène culturelle havanaise des dernières années. Des galeries, des scènes pour concerts et représentations théâtrales, des défilés de mode, des projections de films et de documentaires, ne sont que quelques exemples des activités proposées dans une ancienne usine d’huile investie par des artistes cubains.

La Havane Cours de salsa

LA VILLE, SES HABITANTS ET SON HISTOIRE

Cours de salsa

La danse est inséparable de Cuba et de La Havane. La musique et le rythme accompagnent la ville à tout moment. C’est pourquoi les cours de salsa sont si populaires parmi ceux qui visitent la ville. Rien de mieux que de prendre quelques cours pour ensuite se rendre dans certains de ses populaires établissements nocturnes, où des orchestres de renommée internationale mettent à l’épreuve l’aptitude des danseurs.

La Havane La plus Havanaise des promenades

LA HAVANE MÉMORABLE

La plus Havanaise des promenades

Un paysage sublime, des eaux calmes traversées quotidiennement, de grands bateaux et de petites embarcations de pêcheurs, des églises, des gens qui vont au travail ou rentrent chez eux… Ce sont les scènes qui se répètent inlassablement sur l’une des promenades les plus classiques de La Havane : « la lanchita » de Regla. Ce petit ferry relie le village côtier de Regla à La Vieille Havane et est le moyen de transport idéal pour ceux qui doivent traverser la baie fréquemment. Mais aussi pour ceux qui souhaitent rendre hommage à Vierge de Regla, la vierge noire qui, comme la Iemanja africaine, veille sur les eaux de la mer et les marins.

Capitolio Nacional

Une des merveilles de l’architecture cubaine du XXe siècle, le Capitole, se distingue par son imposant escalier, ses luxueux salons et la riche précieuse collection d’art qu’il abrite.

Gran Teatro de La Habana

L’ancien Centre Catalan de la ville est l’un des exemples les plus précieux de l’architecture havanaise. Il accueille le siège officiel du Ballet National de Cuba dont les représentations ont lieu tout au long de l’année.

Parque Central

Ce parc très fréquenté est un centre névralgique de la ville. Il est le point de départ de la promenade du Prado et est entouré d’importants bâtiments tels que le Grand Théâtre de La Havane, le Musée National des Beaux Arts, des hôtels emblématiques et de grandes artères comme les rues Obispo et San Rafael.

Paseo del Prado

La plus élégante des promenades havanaises s’étend du Parc Central à l’entrée de la baie. Modifiée au fil des années, elle se distingue par son sol en granit, ses bancs en marbre et les mythiques sculptures de lions qui veillent sur elle.

Sloppy Joe's

L’un des établissements les plus mythiques parmi les nombreux bars populaires qui ont fait la renommée de La Havane des années cinquante. Son élégant comptoir en bois et sa programmation musicale en ont fait l’endroit préféré d’importants musiciens et de personnalités de la culture.

Edificio Bacardí

Cette construction est l’un des plus importants symboles du mouvement architectural d’Art Déco à Cuba. Son style exclusif et élégant en font une véritable œuvre d’art où se distingue le travail du verre et du métal.

Museo de la Revolución

L’ancien Palais Présidentiel est un des plus importants musées de la ville coloniale. Il abrite une précieuse collection d’objets et de témoignages liés à la naissance et au développement de la Révolution Cubaine au milieu du XXe siècle.

Museo Nacional de Bellas Artes

Deux bâtiments imposants, l’un dédié à l’art universel et l’autre exclusivement consacré à l’art cubain, composent le Musée National des Beaux-Arts, qui rassemble d’importantes collections internationales et le meilleur des arts visuels à Cuba.

Fábrica de Tabacos Habana Vieja

L’une des expériences singulières proposées à La Havane est de découvrir le processus d’élaboration des authentiques cigares cubains. Le meilleur tabac de l’île est acheminé dans ces usines de renommée mondiale d’où il en ressort sous diverses formes et arômes pours de marques telles que Cohíba, Montecristo ou Romeo y Julieta.

AUTRES ENDROITS VOUS NE POUVEZ PAS PERDRE

Capitole

Inauguré le 20 mai 1929, le Capitole, l'un des bâtiments emblématiques de La Havane, fut jusqu'en 1959 le siège du corps législatif de la République. Le bâtiment, qui couvre 38 875 mètres carrés, accueille actuellement le ministère des Sciences, de la Technologie et de l'Environnement. Le brillant qui marque le kilomètre zéro de l'autoroute centrale et la statue de la République, haute de 17, 54 mètres, se trouvent tout près de l'entrée de la majestueuse salle des pas perdus. La statue, œuvre du sculpteur italien Angelo Zanelli, se hisse au troisième rang au monde parmi les plus hautes statues sous toit.

Cérémonie du coup de canon de 21 heures

Le coup de canon de 21 heures est l'une des traditions les plus pittoresques et populaires de La Havane. À l'époque coloniale, un coup de canon tiré à 4 heures 30 et à 20 heures annonçait l'ouverture et la fermeture des portes des murailles qui entouraient la ville, ainsi que la pose et le retrait de la chaîne qui fermait l'entrée du port. La tradition de tirer le coup de canon a survécu à la chute des murs. Aujourd'hui, grâce à ce même coup de canon, les Havanais mettent leurs montres à l'heure.

Église et couvent de San Francisco de Asís

L’église et le couvent de San Francisco de Asís sont aujourd’hui le théâtre des traditions culturelles les plus riches. Reprenant les paroles de l’historien de la ville : « collecter, restaurer, conserver et exposer, tels sont les principes classiques qui y régissent... pour sauvegarder le patrimoine en danger des torts du temps. » L’actuelle édification, datant de 1738, s’est substitua à une autre plus modeste achevée en 1591. Fermé au culte en 1841, le bâtiment a été utilisé à des fins diverses. Suite à des travaux de rénovation entrepris au cours des années 90, l’ensemble architectural accueille aujourd’hui une salle de concert et les musées sacré et d’art religieux.

Forteresse de la Royale Force

Lieu attrayant de par ses valeurs architectoniques, urbanistiques, culturelles et sociales. Situé dans le centre historique de la Vieille-Havane, classé par l'Unesco patrimoine de l'humanité, le château de la Royale Force est la plus ancienne forteresse du puissant système de fortifications de la capitale. La Giraldilla ou girouette, symbole de la ville, couronne la tour du château (l'original se trouve au musée de la ville).

Forteresse de San Carlos de la Cabaña

La plupart des installations militaires construites par l'Espagne en Amérique ont été achevées en 1774, et elles ont eu l'effet de dissuader complètement les ennemis de ce pays. Le polygone, qui occupe quelque 10 hectares, est composé de bastions, de demi-lunes, de fossés, de chemins couverts, de casernes, de places et de magasins. La cérémonie haute en couleurs du Cañonazo de las Nueve (tir au canon de 9h) a lieu tous les soirs dans la forteresse. C'est l'une des traditions les plus belles et profondément enracinées de La Havane.

Forteresse des trois Rois du Morro

Le fort El Morro est peut-être la forteresse cubaine la plus emblématique. Sa construction a commencé en 1589 pour se terminer en 1630 et était d'une importance déterminante dans la défense de La Havane contre le siège des corsaires et des pirates. Quelques années après sa construction, un phare a été ajouté à El Morro. En effet, avec sa hauteur de 45 mètres au dessus du niveau de la mer, il est tout naturellement devenu un symbole de La Havane.

Front de mer

Le balcon métropolitain qui borde le littoral sur environ 12 kilomètres de long, depuis le début de la baie de La Havane (Castillo de la Punta) jusqu'au fortin de la Chorrera, près de l'embouchure du fleuve Almendares. Les premiers projets de construction de cette magnifique avenue remontent au début du XIXème siècle. La jetée est flanquée d'une succession de miradors, de terrains découverts et de parcs avec des alignements géométriques. C'est l'un des endroits préférés des Havanais.

L'église de la Cathédrale

Œuvre emblématique du baroque cubain, c'est l'église coloniale la plus remarquable. Sa façade, qui a connu plusieurs rénovations successives, est l'une des plus importantes de l'histoire de l'architecture cubaine. Elle accueille des services religieux. Elle a été déclarée Monument National.

La Nécropole de Colomb

Ce cimetière est orné de la plus grande concentration de statues du pays et des plus beaux monuments funéraires. Dans ce cimetière, considéré comme un musée à l'air libre, vous pourrez voir des œuvres de tous les styles artistiques. Sa façade, classée Monument national, est une des œuvres cubaines le plus emblématiques du XIXème siècle.

Le Musée Napoléonien

Ce petit palais florentin construit selon les plans d'une villa de la famille des Médicis est le siège du plus important musée hors de France dédié à Napoléon Bonaparte. Il accueille une collection de plus de 7 000 pièces : des armes, des équipements militaires, du mobilier, de la porcelaine de Sèvres, des peintures, des pièces de monnaie, des livres, des objets à usage personnel de la famille Bonaparte et le masque mortuaire du prisonnier de Sainte Hélène, ramené à Cuba par son dernier médecin.

Le Musée National des Beaux Arts

Ce musée abrite les plus grandes collections d'art de Cuba, des peintures européennes et cubaines du XVIIIème au XXIème siècle, ainsi que de l'art ancien. Les précieuses œuvres du musée sont réparties dans deux bâtiments : L'art cubain est exposé à quelques pas du Musée de la Révolution, et l'art universel se trouve dans un immeuble majestueux qui, jadis, accueillait le Centre Asturien, en face du Parc National.

Le Templete

Situé sur la place d'Armes, face à la forteresse de la Royale Force, le Templete est un petit bâtiment de style néoclassique construit pendant la première moitié du XIXe siècle juste à l'endroit où, selon la tradition, eurent lieu la première messe publique et la première réunion du conseil municipal de la ville naissante de San Cristóbal de La Habana. Le Templete, qui ressemble à un temple dorique, abrite trois précieuses.

Les plages de l'est

À moins d'une demi-heure de route du centre-ville, et de l'autre côté du tunnel de la baie, de nombreuses plages se succèdent tout au long de 9 km de sable fin : Bacuranao, El Mégano, Santa María del Mar, Boca Ciega et Guanabo. Des logements et installations touristiques variées se suivent le long du littoral.

Mémorial José Martí

Situé sur l'historique Place de la Révolution, ce mémorial présente deux éléments essentiels : une sculpture immense en marbre du Héro National de la République de Cuba et un obélisque en forme d'étoile dont la base contient quatre salles d'exposition et une salle de conférence. À son sommet se trouve le belvédère le plus haut de la ville.

Musée de la Révolution

Situé dans l'ancien Palais présidentiel, ce musée expose un grand nombre d'objets en lien avec les actions de libération nationale. Dans la partie extérieure du musée se trouve le Mémorial Granma, où est exposée, sous une protection en verre immense, l'embarcation utilisée par Fidel Castro et plus de quatre-vingts combattants pour revenir à Cuba après leur exil au Mexique afin de relancer la lutte pour l'indépendance définitive du pays.

Palais des Capitaines généraux

Siège de l'Office de l'historien de la ville de La Havane. Construit en 1776, le palais a rempli diverses fonctions, à savoir siège du gouvernement, palais des capitaines généraux de l'île, palais présidentiel et mairie de La Havane. Des salles somptueuses abritent le musée de la ville qui renferme des objets précieux tels que le premier drapeau cubain, des objets des martyrs de la patrie, dont José Martí, Máximo Gómez et Antonio Maceo, des meubles, des voitures et des objets d'une grande valeur de l'époque coloniale.

Place de la Cathédrale

Déclarée monument national, cette place de renommée internationale fut tout d'abord connue comme place des Marais étant donné qu'elle occupait un terrain marécageux sous lequel coulaient des sources, qu'elle était baignée par les eaux de la baie et qu'elle recevait les déchets provenant de la Zanja Real (fossé). Son sceau distinctif ne fut visible qu'au dernier quart de ce siècle, période pendant laquelle l'église des jésuites fut achevée. En 1789, la condition de cathédrale lui fut octroyée. Depuis, le nom place des Marais n'est plus utilisé. La bicentenaire cathédrale, située à l'une des extrémités de la belle place, offre des messes et accueille les fidèles.

Place de San Francisco de Asís

Ses origines remontent à la première moitié du XVIIème siècle. En raison de son emplacement, à quelques mètres de la baie, elle est devenue une place commerciale importante au fil des ans. Sur cet espace pavé sont érigés deux bâtiments remarquables : le Couvent et la Basilique Mineure de Saint François d'Assise, où sont abrités à l'heure actuelle le Musée de l'Art religieux et une salle de concert. C'est également à cet endroit que se trouve la Bourse du Commerce centenaire. Ce bâtiment est inspiré du style de la renaissance espagnole et est recouvert d'une coupole surmontée d'une sculpture du dieu Mercure.

Place d’armes

Cette place constitue le premier espace de la ville, dans lequel se retrouvent les institutions politico-militaires, religieuses et civiles les plus importantes de la ville. Les palais qui l'entouraient au XVIIIème siècle sont des fidèles témoins du baroque cubain. Sur la place est érigé El Templete, un temple de petite taille, mais inspiré de l'architecture gréco-romaine, qui a été construit en hommage à l'endroit où l'on affirme qu'a eu lieu la première messe publique et le premier Conseil municipal de la toute nouvelle Villa de San Cristóbal de la Habana.

Quinta Avenida

L'artère routière la plus élégante de La Havane est une voie à deux bandes ornée d'arbres qui traverse le quartier de Miramar, à l'ouest de la ville. Dotée d'une grande zone piétonnière en son centre, de jardins et de bancs, elle est bordée de demeures fastueuses qui appartiennent à la haute bourgeoisie de la République et dont les styles vont de l'éclectisme aux premiers exemples modernes, en passant par l'art déco et ses dérivés. Aujourd'hui, Miramar est une zone dédiés aux loisirs touristiques, avec des beaux hôtels, des restaurants exquis, l'Aquarium National, les salles de spectacles, les commerces... En 1999, la « Quinta Avenida et ses alentours » ont été proclamés Zone protégée pour les valeurs historiques et culturelles inégalables qu'elle abrite.

Tropicana

Pendant plus de soixante-dix ans, le Tropicana a été l'endroit idéal à recommander pour les amateurs de folklore de saveurs et de rythmes caribéens. Tous les soirs ont lieu, dans son salon Bajo las Estrellas, des spectacles comprenant une centaine de danseuses et de musiciens qui offrent une représentation percutante entre les palmiers et les rampes aériennes. Mais le Tropicana est bien plus qu'une salle de spectacle énorme à ciel ouvert. Ce cabaret a également une histoire riche de traditions et par-dessus tout, une gastronomie excellente.

Vieille Place

Au cours des dernières décennies du XVIème siècle, elle était appelée Place Neuve, mais, à partir du XVIIIème siècle, comme la Plaza del Cristo existait déjà, elle a été renommée Place Vieille. Sur cette place, les bâtiments qui l'entourent sont les plus remarquables. En effet, ils recèlent d'une valeur historique et artistique incontestable et ils ont fixé un style architectural qui, avec quelques changements, s'est répandu dans toute la ville. Ils ont défini l'architecture cubaine du XVIIIème siècle.

LES NUITS DE LA HAVANE

À la tombée du jour, La Havane revêt les plus belles couleurs de sa culture riche et variée. Cinéma, théâtre, musique, danse ou simple flânerie dans la ville, s’allient pour tisser le cadre d’une fête unique.
Des cabarets comme le Tropicana, le Habana Café de l’hôtel Meliá Cohíba, ou le Turquino du Tryp Habana Libre, sont des options idéales pour allier dîner et divertissement, accompagnés d’excellents spectacles et des meilleurs artistes de la musique dansante à Cuba. Des lieux comme la « Fábrica de Arte Cubano » sont parfaits pour sentir les toutes dernières tendances de la culture sur l’île ; et des clubs tels que La Zorra y el Cuervo, le Gato Tuerto ou Dos Gardenias offrent des soirées inoubliables en compagnie de genres musicaux très cubains comme le jazz, le filin ou le boléro.
Si vous avez prévu d’aller danser dans le quartier du Vedado, les discothèques y sont nombreuses, bien que le « malecón » soit toujours une option disponible pour ceux qui souhaitent ressentir la richesse et le rythme de la nuit havanaise.

Pour profiter de La Havane

Épargnez avec nos offres et promotions. Inscrivez-vous dès maintenant !